Auteur de l'archive

Randonnée La croix de Peu 04 septembre 2022

mercredi, 14, septembre 2022

Dimanche 4 septembre, l’Audax Rando Gien organisait la 4e édition de la randonnée pédestre « la croix de Peu » au départ de la mairie d’Arrabloy. 5 parcours d’une distance de 9 à 30 kms étaient proposés.

L’occasion pour les randonneurs d’arpenter les chemins de campagne situés au nord-ouest d’Arrabloy. Selon la distance choisie, ils ont traversé les lieux dits le bois du Général, le bois des Pouillots, celui des Marnes, puis La Grosse Pierre, les Fondereaux, la Petite Anesse avec un retour par les Briquemeaux, le petit Plessis, les petits Augeons et enfin Arrabloy où le verre de l’amitié attendait les marcheurs. Le 30 kms remontait au nord jusqu’à la Maltournée en passant par les bois du Pendu pour rejoindre les Briquemeaux via la Métairie Neuve et le grand Colombier.

Un grand merci aux 138 randonneurs qui ont pris le départ pour une randonnée entre amis ou en famille (59 sur le 9 kms, 40 sur le 12, 24 sur le 18, 2 sur le 24 et 13 sur le 30).

Rendez vous pour la 5e édition qui aura lieu le 3 septembre 2023, toujours au départ de la mairie d’Arrabloy.

Le secrétaire, Francis Henriet

 

Brevet 20 heures marche Audax – 04 et 05 juin 2022

mercredi, 8, juin 2022

Ce week-end là, l’Audax Rando Gien organisait un 20 heures marche Audax ou 100 km répartis en 4 boucles de 25 km. On retrouve les habitués comme Dany, Nelly, Françoise, Sylvaine, Jacques, Joël, Guy, Alain pour ne cités qu’eux et dont certains ont réalisé le 200 km le week-end précèdent. Après les consignes de sécurité données par Francis, secrétaire de l’Audax Rando Gien, 33 audacieux prennent le départ à 14h30 ce samedi 04 juin sous la conduite de Jacques Arnault, capitaine de route du jour, assisté de Monique Delorme et Chantal Villain. Malgré une météo incertaine, la bonne humeur règne au sein du peloton.

Cette première boucle de 25 km les conduit à Briare par les bords de Loire via la Petite Thiau puis la Rivotte où les attendent Eric, Jean-Paul et Roger pour un 1e ravitaillement. Le peloton poursuit son chemin pour emprunter le pont canal de Briare. Construit dans les années 1830, il porte le canal latéral à la Loire au dessus de cette dernière. Le retour se fait par l’itinéraire cyclotourisme de la Loire à vélo qui relie Cuffy (près de Nevers) à Saint-Brevin-les-Pins (près de Saint-Nazaire), très fréquenté en cette période, via Saint-Brisson puis Saint-Martin-sur Ocre. La traversé du vieux pont de Gien, qui offre une superbe vue sur la château d’Anne de Beaujeu et dont l’origine date de 1246, permet de rejoindre la salle des fêtes Bernard Palissy, camp de base pour ce brevet Audax.

Après une petite collation servit par Christine, Françoise, Marie-Françoise et Christiane, le groupe, diminué de 8 marcheurs pour qui l’objectif du jour était de faire 25 km, se dirige vers le quartier de Cuiry et direction Nevoy par la route d’Orléans et les Bourassins. Puis continuation vers la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly pour une boucle qui les ramène vers Nevoy via les Guérets et Arcole avant le retour sur Gien par le chemin des Fourches.
Sur cette 2e boucle, au kilomètre 17, une pluie d’orage s’abat sur les marcheurs jusqu’à leur retour à la salle. Et comble de malchance, en plus de la pluie, une nuée de moucherons s’invitent au ravitaillement.

La pause repas, bien méritée, est mise à profit pour se sécher et mettre des vêtements secs mais aussi pour soigner les petits bobos accentués par la pluie. Et le malheur des uns faisant le bonheur des autres, cela laisse le temps à l’équipe en cuisine pour terminer la cuisson des pâtes qui avait pris un peu de retard.

La repas terminée, le départ pour la 3e boucle est donné par Jacques, avec l’objectif de parcourir les 75 km. Ils sont maintenant 23 à s’élancer. Direction le sud de la Loire vers les bois du Bardelet, puis les Terres Noires par le bois de l’Hospice, les Poches et la Bichonnière. Puis traversée de Poilly-Lez-Gien par la Bacherie et retour par la route de Port Gallier avec une vue différente sur le château de Gien, construit à partir de 1482 pour Anne de France et Pierre II de Beaujeu sur la base d’une forteresse médiévale, et le vieux pont. Pour 5 marcheurs, l’objectifs fixé de 75 km est atteint. Non sans mal pour Sylvaine qui termine avec pas mal d’ampoules aux pieds.

Après un bon petit déjeuner toujours servit par Christine assisté de Jean-Pierre, 16 marcheurs repartent pour la 4e et dernière boucle, sans Magali et Samir pour qui l’objectif des 100 km ne sera pas atteint. Jacques les conduit de nouveau vers Briare. Direction la Croix Méry puis les audacieux quittent la vallée et se dirigent vers la Vaudelle puis à droite vers le bois Pinon et le bois des Roches. Continuation vers Troussebois puis le tour du domaine de Beauvoir avant de retraverser le bois Pinon. Comble de malchance, comme sur la 2e boucle, la pluie se manifeste juste avant le dernier ravitaillement mais cependant moins violente. Le retour sur Gien se fait par les Quatre Chemins et les Petits Bois. Tous ce petit monde arrive quasiment groupé à la salle à 10h30 pétante ce dimanche matin.

Ils sont donc 16 marcheurs sur 18 engagés sur le 100 km à rallier l’arrivée, dont Isabelle Maudet pour qui c’est une première.

Après la remise des brevets et d’une coupe pour Isabelle, Francis remercie chaleureusement tous les participants et tous les bénévoles sans qui ce brevet n’aurait pu se faire. A leur tour, les participants remercient chaudement les organisateurs, le capitaine de route pour la régularité de l’allure, sans oublier les bénévoles pour la qualité des repas et des ravitaillements où les confections maisons sont très appréciées.

Et toutes et tous se retrouvent autour du verre de l’amitié et se donnent rendez-vous pour des prochains brevets.

Francis Henriet
Secrétaire de l’Audax Rando Gien

Brevet 10 heures marche Audax – 03 avril 2022

mercredi, 6, avril 2022

Le dimanche 03 avril, l’Audax Rando Gien organisait un 10 heures marche Audax, soit 2 x 25 km. Sous un beau soleil mais avec une température assez fraiche, 31 marcheurs ont pris le départ depuis la salle Bernard Palissy, dont 21 sur le 50 km. Sous la conduite de Monique, assistée de Catherine et de Claude, les audacieux ont traversés la Loire direction Saint-Gondon par les bords de Loire puis direction l’étang de l’Aquiaulne et enfin Coullons pour la pause repas à l’étang de la Plancherotte.

Malgré des conditions sanitaires levées, l’organisation avait décidé de ne pas fournir de repas. C’est donc de leur sac que les participants ont tiré leur pique-nique. Le soleil jouant à cache-cache avec les nuages, le départ pour le deuxième 25 km était le bienvenu pour réchauffer les 21 marcheurs du 50 km, accompagnés par 4 autres audacieux. Ils prirent la direction de La Californie, le moulin des Gault puis continuation vers Poilly-Lez-Giens via la Golinière pour un retour à la salle Bernard Palissy.

Un grand bravo aux capitaines de route pour la régularité de ce brevet ainsi qu’aux ravitailleurs, Christine, Eric et Francis, qui ont proposés un assortiment de confections « maison » toujours très appréciés des participants.

Après la remise de brevets et les remerciements aux participants pour leur présence, à tous les bénévoles qui ont permis la tenue de ce brevet, la journée s’est terminée par le verre de l’amitié.

Rendez-vous est pris pour le 20 heures marche Audax des 04 et 05 juin prochains.

Francis Henriet


 

Week-end en Bretagne – Octobre 2021

mercredi, 8, décembre 2021

Prévu initialement en juin 2020 et annulé pour cause de Covid, le séjour en Bretagne s’est finalement tenu du 07 au 11 octobre dans les Côtes d’Armor. Le camp de base était situé au camping l’Abri Côtier sur l’Ile Grande où 15 adhérents se sont répartis dans des petits chalets en bois, dans leur jus, mais pleins de charme.

Comme à l’habitude, Claude nous a concocté un programme de randonnée empruntant tantôt le fameux sentier des douaniers, tantôt des petits sentiers à l’intérieur des terres traversant des petits hameaux aux maisons de granit.

Le 1er jour, départ de la plage de Goas Treiz située sur la commune de Trebeurden. C’est parti vers le port de Trebeurden, puis la plage de sable fin de Tresmeur, longue de plus 1.5 km.

Après avoir fait le tour de la pointe de Binit, continuation vers la plage de Porz Mabo pour un pique bien mérité. Certains en ont profité pour s’initier à la pêche à pied quand d’autres ont préféré musarder au soleil.

Puis direction la plage de Goas Lagorn par l’intérieur des terres et retour via le sentier des douaniers jusqu’aux minibus, garés à la plage de Porz Mabo.

Pour un 1er jour, avec quasiment 12 km et 5h00 de marche, les sièges des minibus étaient plutôt confortables.

Retour au camp de base après avoir siroté une bonne petite mousse au bar-restaurant Les Triagoz, servie par la pétillante Margot. Après une bonne douche et un apéritif pris au camping, nous nous rendons au restaurant All Denté pour un bon moules-frites et terminer une bien belle journée.

Pour le 2e jour, Claude a prévu de nous emmener vers la côte de granit rose qui tient sa couleur de la présence d’impuretés d’oxyde de fer. Direction Perros Guirec pour un départ du parking dominé par le sémaphore de Ploumanach puis direction vers Perros Guirec avec sa grande plage de sable fin, puis retour vers le départ et continuation vers le phare de Men Ruz et la maison du littoral. Continuation vers la plage de Saint Guirec où trône l’oratoire chrétien du même nom accessible à marée basse puis direction le port de Ploumanach avant la pause méridienne.

Après une petite sieste, pendant que les chauffeurs repositionnent les minibus, et nous voilà repartis en direction de Trégastel et de l’île Renote, tantôt sur le littoral au milieu des blocs de granit rose, tantôt sur la route. Nous passons devant le moulin à marée du  Grand Traouïero avant d’arriver sur la plage de Torony puis nous longeons la baie de Saint Anne avant d’arriver à l’île Renote, terminus de notre randonnée. Et voilà que Marylin, qui connaît bien la région, nous vante la beauté de lîle et de son littoral, et nous invite à en faire le tour. Malgré la lassitude de quelques uns d’entre nous, nous voilà repartis, allégés des bagages restés dans les minibus.

Le retour à l’ile Grande se fait dans le calme et une fois attablés en terrasse au Triagoz, les participants conviennent que la journée était superbe, avec des paysages magnifiques qui incitent à la randonnée. Mais il est temps de rentrer pour une bonne douche avant de prendre l’apéritif, en plein air, et de se rendre au restaurant le Kenavo au bord de la plage de Tresmeur.

Déjà le 3e jour. Départ de la plage de Keryvon pour une escapade dans les terres via les hameaux de Kéralies et de Kerénoc puis retour sur le GR34 jusqu’à la plage de Toull Bihan en passant par la pointe de Landrellec. Ensuite, direction Trégastel puis cap au sud jusqu’au dolmen de Kerguntuil. Située dans un vaste champ, cette sépulture, ayant servi d’habitation et d’étable, comporte une seule pierre de couverture. Continuation vers l’allée couverte du même nom. Cette sépulture datant du Néolithique comprend 4 tables de couverture. Le retour jusqu’aux minibus se fait par les petites routes.

Retour pour l’ile grande et une dernière mousse avant de prendre un dernier apéritif et de souhaiter un très bon anniversaire à Elisa. La dernière soirée se passe à nouveau au restaurant All Denté, une table à recommander.

Un grand merci à Claude, notre guide, pour les circuits, aux chauffeurs des minibus Francis et Claude et bien sûr aux participants pour ce superbe séjour.

Kenavo da vloaz (au revoir et à l’année prochaine)

Francis


Le groupe au départ, avec Joël derrière l’objectif.


La plage de Tresmeur et ses cabines de plages


La plage de Tresmeur et l’île Miliau


Un petit clin d’œil sur la plage de Porz Mabo


Une petite pause bien méritée


Retour par le sentier des douaniers


Derniers préparatifs avant le départ


On arrive sur la côte de granit rose


Dommage, plus rien ne coulait de la bouteille…


Un randonneur heureux devant le phare de Men Ruz


L’oratoire Saint Guirec

Vue du moulin à marée basse : façade nord
Le moulin à marée du Grand Traouïero


Pointe de Landrellec


Dolmen de Kerguntuil


Allée couverte de Kerguntuil

Randonnée La croix de Peu 05 septembre 2021

mercredi, 15, septembre 2021

Malgré les contraintes d’organisation liées à la crise sanitaire, l’Audax Rando Gien a maintenu sa randonnée pédestre de la rentrée. Au départ de la mairie d’Arrabloy ce dimanche 05 septembre, la 4e édition de « la croix de Peu » proposait 4 parcours de 8, 12, 16 et 22 kms

Les chemins empruntaient les sous bois direction Le Noyer, bois Pinon, le lieu dit Le Brethou pour remonter vers la croix de Peu, le Moulin à vent et enfin Arrabloy. Pour les parcours de 16 et 22 kms, une boucle passant par les bords de Loire puis les vignes du Trocadéro avec un retour via La Vaudelle complétait la distance.

Malgré les contraintes sanitaire et l’obligation de présenter un pass sanitaire, 215 randonneurs ont pris le départ pour une randonnée entre amis ou en famille (77 participants sur le 8 kms, 80 sur le 12, 39 sur le 16 et 19 sur le 22)

Rendez-vous est pris pour 2022 et la 5e édition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Week-end dans la Creuse, Octobre 2020

lundi, 9, novembre 2020

Comme à l’habitude, un week-end de randonnée était organisé du 23 au 26 octobre 2020 à Royère de Vassivière, commune de la Creuse proche du lac de Vassivière. Ce sont 21 participants qui ont pris la route le vendredi en début d’après midi pour rejoindre les gîtes Les Plateaux Limousin situés au lieu-dit Le Villard.

Maryline et Gérald Gaucher, les GO de ce week-end, nous on fait découvrir leur région de cœur au travers les sentiers de randonnées, sans quitter des yeux le lac de Vassivière, situé à cheval sur les départements de la Creuse et de la Haute Vienne, et alimenté par La Maulde. Ils nous ont fait découvrir des sites insolites comme des ponts de pierres, le bief du ruisseau du Verger qui permit l’éclairage électrique de Bourganeuf en 1886, la cascade des Jarrauds,  des tumulus de pierres recouvrant des sépultures, des villages typiques, Saint-Martin-Château,  Beaumont du Lac, Quenouille, Vichez et bien entendu, le lac de Vassivière avec la presqu’île de Chassagnas, l’île de Vassivière et le barrage, le tout commenté par Gérald, intarissable sur la région.

Après une bonne journée de marche, de 16 à 18 km, tout ce petit monde se retrouvait pour déguster les apéritifs faits maisons avant de partager un excellent repas préparé par Gaël, le cuistot-serveur des Plateaux Limousin. Les soirées se poursuivant pour certains par des jeux de cartes ou de société et pour d’autres par un bouquin au calme sous la couette.

Pour la dernière matinée, Gérald nous a emmené sur l’ile de Vassivière où trônent des œuvres artistiques insolites…. pendant que Maryline et Marie-Jo faisaient le grand ménage au gîte. Un grand merci à elles.

Après le dernier repas, Claude a remercié Maryline et Gérald pour l’excellente organisation de ce séjour, ainsi que les participants pour leur bonne humeur et leur implication qui ont contribué à la réussite de ce week-end.

Rendez-vous est pris l’année prochaine pour un nouveau week-end.

Un tumulus

Un souvenir sur la presqu’ile de Chassagnas

Un cairn veille sur le lac de Vassivière

Un pont de pierre

Il est où le nord ?

Relax les mecs…

Un troll au pied de la cascade des Jarrauds

48 heures de ROYAN, octobre 2019

lundi, 9, décembre 2019

Un week-end endurant à ROYAN

Les 3, 4 et 5 octobre derniers, Françoise et Jacques ARNAULT, nouvellement licenciés à l’Audax Rando Gien, se sont alignés au départ des 48 heures de Royan, épreuve d’endurance qui se déroule sur un circuit de 1 km à l’intérieur du stade et qui regroupe marcheurs et coureurs.

L’objectif qu’ils se sont fixés est de permettre à Françoise de « passer » les 230 km. Pour y parvenir, ils ont décidé de marcher ensemble pour se motiver mutuellement. Et sur un circuit en boucle de 1 km, il en faut de la motivation…

Dès le départ, Françoise et Jacques sont partis sur des bases de 7 km/h en faisant des pauses assez courtes, toutes les 3 heures environ pour reposer les muscles, se ravitailler et surtout, prendre soins des pieds. La 1e nuit, ils l’ont passer à marcher à une vitesse de marche Audax de 6 km/h, sans prendre le temps de dormir. La fatigue se faisant ressentir après plus de 35 heures de marche, ils se sont octroyés 3 heures d’arrêt durant la 2e nuit.

A l’arrivée, l’objectif est atteint avec près de 240 km effectués et la 1e place féminine pour Francoise. Ils terminent ensemble, 2e et 3e au général. A noter que le  vainqueur totalise 254 km et que la 2e féminine 173 km, ce qui ajoute du panache à la performance de Françoise.

Un grand bravo à Françoise et Jacques et rendez-vous pour 2020.

A noter que leur prochain objectif est les 24 heures de Bourges, épreuve qualificative pour s’aligner à La Vosgienne, une épreuve intermédiaire du Paris-Alsace d’une distance de 310 km.

A quand un 200 km Audax….

Le secrétaire

La Normandique, 07 juillet 2019

mardi, 9, juillet 2019

Le dimanche 07 juillet, 3 marcheuses de l’Audax Rando Gien ont pris le départ de la 6ème édition de la Normandique, considérée comme le plus grand challenge normand de marche nordique. C’est sous un soleil radieux que 252 participants ont pris le départ du parcours chronométré long de 12 km empruntant les plages des communes de Villers-sur-Mer, Blonville-sur-Mer, Bénerville-sur-Mer, Tourgéville et Deauville. Belle performance de Christelle Dubart qui se classe 22e au scratch et 2e féminine en 1h31. Sylvie Robert termine 96e et Catherine Blondeau 100e.

Le secrétaire

20 heures marche Audax – 08 et 09 juin 2019

jeudi, 20, juin 2019

Les 08 et 09 juin 2019, l’Audax Rando Gien organisait son traditionnel brevet Audax de 20 heures ou 4 x 25 km. Dès 12h30, les premiers marcheurs arrivent à la salle des fêtes Bernard Palissy où ils sont accueillis avec café et gâteaux.

Sabine, Christiane et Francis enregistrent les inscriptions au fur et à mesure des arrivées. Parmi les participants, on retrouvent les habitués comme Françoise, Brigitte, Sylvaine, Claude, Joël et nos amis belges Lucia et Johan, pour ne citer qu’eux. Cette année, le Groupe 503 est venu en force avec 11 représentants dont trois d’entre eux s’alignent pour un 1er 100 km – Sylvie, Franck et Manoel. Au sein de l’Audax Rando Gien, ils seront 6 audacieux au départ de 100 km dont Sylvie qui « attaque » son 1er brevet de 100 km. Au total, ils seront 42 au départ avec 30 engagés sur le 100 km, 1 sur le 75 km, 1 sur le 50 km et 10 sur le 25 km.

A 14h30, après les consignes de sécurité d’usages de Claude Fontaine, président de l’Audax Rando Gien, et capitaine de route du jour, épaulé par Monique, Chantal et Catherine, le peloton se met en route sous un ciel clair mais tout de même menaçant.

La 1ère boucle les mène vers Saint-Martin-sur-Ocre puis Saint-Brisson et son château de la Loire du XIIe siècle situé le plus en amont sur le fleuve où un 1ère ravitaillement, préparé par Cécile Roger et Gilles les attendait. Continuation vers Briare après avoir traversé la Loire par son célèbre pont canal, l’un des plus long pont canal métallique du monde avec ses 662 mètres qui permet de relier le canal latéral à la Loire au canal de Briare. Le retour vers Gien se fait par les bords de la Loire, très basse à cette époque de l’année, via le GRP sentier historique de la vallée des Rois.

Après une petite collation servi par nos bénévoles, Martine, Elisa, Marie-Françoise, Carole et Roger, 32 audacieux repartent à 19h30 pour la 2ème boucle. Direction l’ouest de Gien vers la petite commune de Nevoy. Les 4 tours de la Centrale Nucléaire de Dampierre-en-Burly se dessinent à l’horizon. L’équipe de ravitaillement attend les marcheurs au lieu-dit Arcole. Quel plaisir de déguster les préparations faites « maison », cakes salés ou sucrés, pouding, pizzas, et les crêpes d’Elisa qui sont englouties en un temps record. Tout ce petit monde poursuit son chemin vers Les Guérets où les tours de la centrale sont toutes proches, puis après avoir traversé les serres horticoles, chauffées par l’eau chaude qui provient de la centrale, retour vers Nevoy avec le soleil couchant dans le dos et direction la Noue aux Chattes puis le camp militaire où sont stockés les matériels blindés qui ont été révisés au 12e BSMAT de Gien. La nuit est maintenant tombée et c’est un cortège de lucioles qui poursuit sa route vers Gien où une pause repas de 50 minutes les attend.

Malgré les ravitaillements copieux, le repas, préparé et servi par la même équipe, est le bienvenu. La fatigue commence à se faire sentir et les jambes sont lourdes. Certains profitent donc de ce temps de repos pour soigner les petits bobos aux pieds, d’autres pour faire une petite sieste, les pattes en l’air. Mais très vite, Claude, en bon capitaine de route, annonce le départ dans 5 minutes. La salle des fête ressemble soudain à une fourmilière où chacun s’active pour finir de se préparer et ne pas rater le départ.

Il est 0h45 et 31 audacieux reprennent le train 11. Le temps est sec, sans vent, la température est de 10°C environ. Bref, un temps idéal pour marcher. Pour cette 3ème boucle de nuit, cap vers le Berry au sud de la Loire. Le groupe traversent les lieux-dits Champ Nizeau, Maison Rouge, contournent les Bois de Bardelet et retour vers Poilly-Lez-Gien au niveau de Bout du Buisson. L’appétit est moindre aux ravitaillements et les bancs, déployés par Christelle, Sabine et Jean-Pierre, sont pris d’assaut pour soulager ses jambes. Gien est en vue et les marcheurs arrivent quasiment groupés à la salle où les attend un petit-déjeuner.

Durant la pose, la salle ressemble à un dortoir où un bon nombre essaie de trouver une place pour s’assoupir, au sol ou bien à table, la tête dans les bras. D’autres soignent les ampoules aux pieds en espérant cela tienne jusqu’au bout. Soudain, Manoel est victime d’un malaise vagal. Rapidement pris en charge par Francis, il est allongé, les jambes surélevées et après quelques minutes, il est de nouveau debout. Maïté et Esther, du G503, informent Francis qu’elles ne repartiront pas pour le dernier 25 km, trop fatiguées.

Ils sont donc 28 à repartirent à 6h05, sans Patrick qui a terminé son 75 km mais avec Manoel, qui après avoir pris un gel coup de fouet, est regonflé comme jamais. Il le veut ce 1er 100 km. Le temps est menaçant et la pluie est annoncée. Direction Briare par la rive droite de la Loire. On passe le rond point de la Croix Mery et direction le bois Pinon puis le bois Giraud où l’avant dernier ravitaillement est proposé. Continuation vers le Bois des Roches, les passerelles de l’Etang des Bois pour contourner le château de Beauvoir. Peu après le ravitaillement, la pluie s’est invitée sur le parcours, ce qui ajoute un peu de difficulté pour l’organisme. Au Bois Pinon, des tonnelles ont été déployées pour abriter les marcheurs pendant le 8ème et dernier ravitaillement où les confections « maison » sont toujours proposées et appréciées. Les audacieux reprennent leur marche en avant et après un passage par le château de Gien, c’est à 10h35 que le peloton, regroupé par les capitaines de route, en termine sous les applaudissements.

Avant de prendre le verre de l’amitié, Claude récompense le club le plus éloigné de nos amis belges « Les Marcheurs de la Vallée de l’Eau Noire », le club le plus représenté « Groupe 503 » ainsi que les 4 audacieux qui ont réussis leur 1er brevets de 100 km : Nadine Genin, Agnès Longeron et Manoel Barbosa, tous 3 du G503 et Sylvie Robert de l’Audax Rando Gien. Enfin, Claude remercie chaleureusement tous les participants et tous les bénévoles sans qui ce magnifique brevet n’aurait pu se faire. Et de conclure : c’est une réelle satisfaction pour nous bénévoles, de voir que vous avez répondu présents et cela nous encourage pour la suite.

Rendez-vous donc à l’année prochaine…

Le secrétaire

10 heures marche Audax à Gien – Le 23 mars 2019

jeudi, 16, mai 2019

Le samedi 23 mars, l’Audax Rando Gien organisait un brevet marche Audax de 10 heures. Un peu frais au départ, mais les rayons du soleil réchauffèrent vite les  marcheurs qui étaient 39 pour le 50 km  et 6 pour le 25 km. La 1ère boucle du matin de 25 km conduite par Claude, Monique et Catherine, partait de Gien, puis par Port Gallier pour rejoindre St Gondon.  Retour par les Bordelets pour revenir à  la salle Bernard Palissy où un repas servi par Françoise, Martine et Dominique attendait les marcheurs.

Après 1 heure de pause, les randonneurs partirent pour une 2ème boucle de 25 km, toujours dans la bonne humeur. Passant par la Chèvrerie du Bardelet, longeant le bois du gros Boulat et retour par Lucy. Sur chaque boucle, 2 ravitaillements attendaient les marcheurs qui ont pu apprécier les talents culinaires des bénévoles.

Tous les audacieux sont arrivés satisfaits de leur brevet. L’accueil, le soleil, la bonne humeur, les circuits parfaitement préparés par Claude et son équipe ont enchantés les randonneurs, qui venaient, pour certains, de Belgique, de la région parisienne et de Pithiviers.

Pour clôturer cette journée le Président Claude Fontaine a félicité 6 randonneurs pour leur 1er brevet de 50 km avec une remise de coupes aux clubs les plus éloignés.

Un pot de l’amitié acheva cette belle journée.

Christine Lagarde

IMG_6383.jpg