Auteur de l'archive

Mon premier 200 km Audax Cyclo

samedi, 7, juin 2014

Il y a toujours une première fois, ma première licence FFCT en 1978 avec le Cercle Jules Ferry de Fleury les Aubrais, un premier brevet cyclo de 100km puis un premier 200km à 16ans.

Mon engagement dans l’armée durant 31 ans, quelques marathons, des raids pédestres  ou VTT sur de grandes distances. L’heure de la retraite et l’envie de renouer avec des efforts physiques adaptés à mon gabarit  font que la formule Audax me séduit.

Ce samedi 10 mai avec un entrainement essentiellement axé sur les brevets Audax pédestres, je prends le départ de ce 200km. Après l’engagement d’usage  et les recommandations  d’Alain l’un des capitaines de route, il est 06h30  je me faufile avec mon vélo couché et ma masse de 112 kg (homme + vélo) parmi les 15 autres cyclos bien plus expérimentés et légers que moi. Nous traversons le centre-ville de Gien encore endormie, nous passons sur la rive gauche de la Loire en direction de Chatillon Sur Loire. Le ciel est gris,  le vent fort du nord-ouest nous pousse sur cet itinéraire plat typique des bords de la Loire . Nous quittons le Loiret après Faverelles et une première pause ravitaillement  à Arquian (Km 45) à 08h15 est la bienvenue, boissons chaudes, sandwichs ‘’club’’ sont proposés par le couple Joëlle et Francis Richard. On ne s’attarde pas et le peloton repart en direction de notre prochain arrêt. C’est plus vallonné, le vent ne nous est pas favorable, je monte les côtes à ma main pour ne pas me mettre dans le ‘’rouge’ je me fais décrocher régulièrement mais je  bénéficie des descentes et du plat pour revenir sur le groupe en attendant la prochaine côte.

Le tracé est superbe car composé de routes peu fréquentées, vallonnées, tortueuses, découvrant çà et là de superbes panoramas, le soleil a fait son apparition, il est agréable de rouler. La pause ravitaillement à Druyes Les Belles Fontaines (km79) , un charmant bourg orné de vielles maisons de pierre, où les ruines d’un château dominent ce village. Nous reprenons notre progression, quelques belles montées me rappellent  mon handicap (de poids) mais je ne peine pas pour autant, Alain fera même attendre le peloton au sommet de l’une d’entre-elles plus pentue que les autres. Nous stoppons pour une troisième pause  à Fontenille (km107)  avant d’entamer le dernier  tronçon  qui nous emmènera à Vézelay  (BPF).

Les paysages sont toujours aussi bucoliques, le temps se maintien, le vent souffle par rafale mais le moral est lui au beau fixe, j’ai passé le cap des 100 km, aucune fatigue, aucune douleur (allongé dans le siège du vélo couché) j’ai même une sacrée ‘’pêche’’ ,sur le plat  je suis obligé de freiner, je n’ai pas l’habitude de rouler en peloton et les autres cyclos me semblent des géants. Une fois Alain en bon capitaine de route vient me récupérer à la fin d’une bonne montée et m’encourage ‘’ vas-y roule, tu récupères le peloton’’, à ce jeux là le vélo couché est bien meilleurs et c’est Alain qui a été surpris.

L’approche de Vézelay s’annonce, on se donne rendez-vous la haut, chacun à son rythme, je sais qu’Alain est loin derrière moi occupé à encourager un retardé. Devant, j’aperçois Jean-Luc qui s’arrête régulièrement pour prendre des photos, je l’aurai en ligne de mire jusqu’au pied de l’abbaye. Quelques minutes d’arrêt pour contempler ce site remarquable, certains vont même se recueillir dans ce haut lieu de culte. Il est 12h30 la faim commence à se faire sentir malgré les excellents et copieux ravitaillements, justement au terme d’une descente (j’apprécie aussi les côtes dans ce sens) l’auberge d’Asnières Sous Bois (km 127) ou plutôt Bouboule et Aziza (les surnoms et noms des tenanciers), accueillent le peloton, Le club offre un rafraichissement et c’est à l’unisson que nous avalerons les crudités, l’andouillette et les pates, fromage, dessert et café.

Après 1h30 d’arrêt nous repartons, je suis rassuré, il ne reste plus que 100km et le plus dur est derrière nous, Alain ne m’a pas tout dit, ‘’ tu as 50 bornes de bosses et de descentes qui t’attendent’’, je le vérifierai sur les kilomètres à venir en faisant constamment le ‘’yoyo’’ et le vent qui s’est renforcé et nous est défavorable rendra difficile mes retours sur le groupe. Bien qu’intercalé entre le peloton  et un retardataire, je roule seul face au vent mais je ne perds pas de terrain et je ne souffre pas. A Druyes Les Belles Fontaines (km 154) l’arrêt pour le ravitaillement me permet de  réintégrer le peloton.  Il reste encore 34 km de  avant d’en finir  avec ces routes en dent de scie, nous passons Grangette (km 167) , Saint Sauveur en Puisaye (km 177)  le ciel s’est obscurcie, au loin nous voyons des éclairs, les cyclos enfilent un imperméable, je ne  fais rien comme eux, au final, une pluie fine nous accompagnera jusqu’à Saint Fargeau (km 188). Depuis une quarantaine de kilomètre j’observais dans mon rétro une moto qui nous suivait sans jamais nous doubler, ce n’était pas un motard de l’A.N.E.C. ?  C’est à Saint Fargeau  que je comprends qu’il s’agit de Dominique et son épouse, deux marcheurs de notre club qui avaient décidé de nous accompagner sur une portion d’itinéraire. Maintenant je connais le reste du parcours,  40 kilomètres de pur bonheur, à peine contrarié par une dernière ‘’ côtelette’’ celle  d’Ouzouer sur Trézée. Avec le vent de face et ces conditions atmosphériques difficiles nous avons 20 minutes de retard à l’arrivée,  groupés nous sommes accueillis par quelques marcheurs dont Claude, Dominique Jean-Paul et son épouse Françoise . Le verre de l’amitié, la délivrance des brevets et quelques mots de chacun accompagnerons cette fin de journée.  Finalement cette formule Audax  reste une bonne solution pour accomplir des brevets de longue distance, l’entraide, l’allure régulée, ont aidé le néophyte que je suis; merci à Alain et Michel nos deux capitaines de route, merci à Dominique qui a été souvent à mes côtés pour m’encourager, merci à Jean-Luc le cyclo-photographe qui pédale avec des sandales avec qui je partage les mêmes idées du cyclotourisme.

Eric Lecordier.

Auxerre-Vézelay (Club Alpin Français)

jeudi, 1, mai 2014

 

Le dimanche 27 avril, c’est sous un ciel mitigé que 10 marcheurs de l’Audax Rando Gien sont partis sur les routes du Vézelien. Claude et Dominique sont partis d’Auxerre pour 58 km, les 8 autres audacieux Giennois partaient d’Arcy S/Cure pour 21 km. La dernière côte sur le chemin de la Cordelle a été particulièrement éprouvante mais les beaux paysages et la vue de la basilique leur ont vite  fait oublier cet effort.

Brevet Audax Cyclo 200 km « Souvenir Charles Bouchard »

jeudi, 17, avril 2014

Le samedi 10 mai 2014, l’Audax Rando Gien organise un Brevet Audax Cyclo sur le parcours « Gien – Vézelay – Gien ».

L’accueil des participants aura lieu à la Maison des Associations, à partir de 6h00, pour un départ groupé à 6h30!

Vous trouverez ICI le bulletin d’inscription à nous retourner avant le 8 mai!

Brevet Audax Marche 10 Heures de Gien

mardi, 15, avril 2014

Le samedi 05 avril 2014, l’Audax Rando Gien organisait un brevet Audax marche de 10h00. 39 marcheurs dont certains venus de la Creuse mais aussi de l’Allier ont accompli cette épreuve. Les parcours ont permis à tous de découvrir la campagne bordant le fleuve royal, des haltes bienvenues ont été l’occasion de faire connaître les châteaux de Gien et de Saint Brisson mais aussi le viaduc ferroviaire de Poilly.

Eric Lecordier

Brevet Audax Marche 150 km

mardi, 15, avril 2014

Les 12 et 13 avril, Dominique Ringuedé, Thierry Larcher et Eric Lecordier  du club Audax Rando Gien, ont participé à un Brevet Audax Marche de « 30h00 » organisé par l’Amicale des Audax Bourguignons dans la région de Dijon. Chacun des trois participants a accompli une distance de 150km.

Eric Lecordier

Brevet Audax 100 km Cyclo

mardi, 15, avril 2014

Le samedi 29 mars 2014, l’Audax Rando Gien organisait un Brevet Audax Cyclo de 100 km au départ du le hall de la piscine: drôle de lieux pour  parler vélo!  il y a effervescence dans le hall du centre aquatique de Gien .

Ce samedi, il est 12h00, l’Audax Rando Gien  accueille les  premiers  cyclos  motivés pour participer au brevet du  100km Audax.

Il fait beau: 15° C, les premières fleurs printanières embaumes les parterres, les cuissards sont courts, les maillots laissent apparaître une peau pâle . Un couple a déjà effectué 80km  à bicyclette en venant d’Orléans pour découvrir la formule Audax, un café , un sourire, quelques explications et on s’engage pour cette épreuve.

Les cyclos expérimentés, capitaines de route de l’Audax Rando Gien sont là, pimpants dans leur tuniques uniformes aux couleurs du club, il y a Alain le vice-président, barbu, qui nous a concocté un parcours  » aux petits oignons » il y  Francis, qui comparé  à un certain Pélissier en son temps, lui copie l’élégance,  dans le style  , l’efficacité dans le geste et la sagesse d’esprit.  Il y a Michel, lui aussi  barbu, mais encore plus!, on peut le comparer à Eugène Christophe:  il a deux enclumes à la place des jambes! On en reparlera!

Jean Charles, notre doyen est présent, la force tranquille, expérimenté, régulier; et puis Eric  surnommé Riton  le briseur de dérailleur.

Après les recommandations usuelles formulées par Alain, ce sont 29 cyclos groupés qui ‘sengagent sur un parcours magique, on passe une première fois  la Loire à Gien , on suit ses berges. Puis on  découvre  Le Berry, ses bocages, ses  haies taillées ,son bétail, quelques fermettes  et chateaux isolés sont notre horizon. Alain et Francis régulent le peloton, quelques attardés sont  vite récupérés par Michel, Eric et Jean-Charles. Le vent favorable  est notre alliée, Chatillon Sur Loire et le bassin des Mantelots sera notre première halte. Dominique notre marcheur, Eric notre président déclaré forfait  par la suite d’un stupide accident, sont là avec la camionnette, ils proposent flans, boissons, friandises, il fait chaud les cyclos  s’attardent…

Le peloton repart, cette fois-ci c’est sérieux on passe la Loire on emprunte le parcours de la Loire à vélo, pas de voitures, des piétons saluent la caravane et nous arrivons à Bonny Sur loire, une bonne côte nous accueille  et nous plongeons vers la Puisaye,  les champs de colza  sont fleuris avec plus de quinze jours d’avance, nous  aussi nous sommes en avance, toujours ce vent! . De petites routes peu fréquentées, ça monte, çà descend, ça tourne, découvrant çà et là des petits chefs d’œuvres méconnus du patrimoine médiéval . Alain et Francis font les serre-file , Michel appuit ur les pédales,  le  13 dents chauffe sous la pression de  »deux enclumes  » heureusement Zorro, euh non Alain est arrivé, sans se presser et  on calme tout se petit monde….. l’allure Audax vous connaissez non mais alors!

On arrive à Bléneau, deuxième et dernier ravitaillement…. avec un quart d’heure d’avance ….. sacré Michel! Sacré vent! Peut être  les deux! .La  chaleur aidant ,ce ravitaillement est plus que bienvenu on le dévalise, bananes chocolat, pain d’épice seront rapidement ingurgités,  après les estomacs, les bidons sont  eux aussi, remplis en prévision d’ une heure et demie d’effort.

Encore des châteaux, et nous arrivons à La Bussière, le tour du village par une route pittoresque, une vue imprenable sur le splendide château  » des pêcheurs », on est  » sur le cul » (c’est pour cela que les vélos ont des selles) par tant de splendeur puis on s’enfonce dans l’extrémité orientale de la profonde forêt  D’Orléans (la plus vaste forêt domaniale de France métropolitaine), on profite de ce soleil qui offre en cette période de l’année une chaleur particulière, ni chaude, ni froide, nous atteignons Gien par le nord  puis le peloton groupé traverse cette localité, nous sommes samedi, les badauds  nous applaudissent, nous sommes des stars! .

A quelques mètres de l’arrivée Riton  manipule son dérailleur, ce dernier rétorque:  » j’en connais un rayon »  et voilààà ! son Shimano Ultégra 10 vitesses qui flirte avec les rayons, c’est le printemps!  Son dérailleur n’a pas conclu , il a cédé, entrainant la chaine et la roue libre et le Riton a fini à pieds……avec son vélo à la main , c’est qui le plus fort?

Les 29 cyclos  ( aucun abandon) se retrouvent  autour d’un pot de l’amitié, les brevets sont délivrés , le couple venu d’Orléans à vélo s’attarde, et si on venait vous rejoindre sur Gien Vézelay Gien  le samedi 10 mai pour un brevet de 200 km?

Merci à Alain, Michel, Jean-Charles, Francis, Eric  (dit Riton)  et Dominique.

Eric Lecordier

Brevet Audax 25 km Marche du 9 mars 2014

mardi, 11, mars 2014

La pose photo !

 

Nous sommes le 9 mars 2014, il est 06h45, des petites mains s’activent dans les locaux de la maison des associations, Françoise et Renée confectionnent des casses-croute, portionnent les cakes, quiches et filtrent le café, pendant ce temps Philippe et Roger chargent la camionnette, ces personnes formeront notre soutien logistique pour l’épreuve qui nous attend. 07h30 notre pimpante nouvelle secrétaire, Maggy, accueillent les sportifs et procède à leur enregistrement, Françoise une habituée est même venue de Moulins! . 07h50 les 30 marcheurs écoutent Claude qui précise les conduites à tenir. 08H00 , il fait beau il fait chaud nos marcheurs sont conduits par Chantal, Roger et Jean Pierre, Claude et Eric assurent quant à eux la sécurité sur les passages délicats. Un groupe de sanglier ne semble pas effrayé par ce groupe bigarré qui pénètre dans cette forêt par ces chemins creux. Plus loin, les canaux de Briare, la température est estivale, on se découvre et les ravitaillements en boissons fraiches sont les bienvenus. Le trocadéro , ses vignes, ses dénivelés n’entament pas la détermination de chacun. A 13h00 c’est autour du verre de l’amitié que nos audacieux seront récompensés par la remise de ce brevet, pour 8 d’entres eux ce sera leur premier. Ce dimanche, quel bonheur, et puis c’est dit, on se retouve le 5 avril pour le 50 km marche!

Eric Lecordier

Les 20 Heures de Nevers

mardi, 15, octobre 2013

Ils étaient 3 marcheurs de l’Audax Rando Gien à se présenter sur l’épreuve audax du 100km marche  de Nevers. Le samedi 12 octobre.

A 14h30 le départ fut donné, bravant la pluie, la nuit, le brouillard et une température basse, Chantal Villain, Claude Fontaine et Eric Lecordier étaient heureux d’accomplir et de réussir ce brevet d’endurance. Organisé par le tout nouveau club audax  »Multimarche 58 » ce rendez -vous sportif a été l’occasion de découvrir la vallée de la Loire mais aussi le site exceptionnel du  »Bec d’Allier »

 

20 Heures de Nevers

20 Heures de Nevers

Brevet Audax 1000 km – Vallées et Forêts du Centre

jeudi, 3, octobre 2013
Brevet Audax 1000 km Cyclo – Gien 2013

Brevet 1000 km « Vallées et Forêts du Centre » du 20 au 23 juin : les 4 parcours de ce brevets devaient tenir compte de la forme des participants (printemps pourri).

Le premier jour (191 km), les routes du bord de loire et de la Sologne permettaient de prendre doucement pied dans ce brevet avant de rejoindre le CRJS d’Aubigny, le logis pour trois nuits.

Le deuxième jour (310 km), c’est sous une pluie fine que les audacieux prenaient le départ en direction de la Sologne Bourbonnaise et la Ferme Auberge de la Quècoule à Hérisson; certains ont dit que les gouttes étaient grosses mais ils n’ont pas connu celles de la session Août du PBP 2011! Le matin, les routes du Sancerrois et du Bourbonnais offraient quelques difficultés telles que des faux plats montants sans fin ! L’après-midi, le parcours n’était pas moins difficile et le final entre Rians et Aubigny pesait dans les jambes, d’autant plus que les averses n’épargnaient pas les cyclistes.

Le troisième jour (314 km), les cyclistes devaient rejoindre Rivarennes, dans l’indre, pour y déjeuner à l’Auberge du Pont. Le parcours du matin, assez facile, empruntait les routes du Cher et de l’Indre en passant par le Parc Régional de la Brenne. Après le repas, le retour par la vallée de l’Indre jusqu’à, Saint Gaultier, permettait une bonne digestion avant d’attaquer la sortie de cette vallée par Chasseneuil en direction d’Arthon, Ardentes, Lazenay en contournat Issoudun par l’Est : quelques difficultés, le manque de sommeil et la fatigue aidant, les esprits de certains commençaient à s’échauffer ! Après une mise à plat des responsabilités et quelques kilomètres plus loin, le CRJS tendait ses bras !

Le quatrième et dernier jour (185 km), la journée la plus courte en distance mais pas en temps comme vous comprendrez plus loin. Dernier petit-déjeuner en commun (grand moment tout de même) et départ pour Gien. Le parcours de cette dernière étape tenait compte de la fatigue qui peut s’accumuler sur ce genre de brevet et les routes de Sologne, malgré quelques faux plats que le commun des mortels n’imagine même pas, s’avèrent être taillées pour ce genre de retour au bercail. Mais avant de revenir sur Gien, il fallait aller faire un arrêt photo à Chambord, puis revenir sur Brinon sur Sauldre pour le dernier déjeuner du périple (Pas le plus copieux mais le plus fin). Et c’est après être reparti et avoir franchi la limite entre le Cher et le Loiret que la moyenne du brevet aller s’effondrer suite à la fatigue et un manque d’attention de Jean-Luc Tréberne qui a chuté et est resté quelques instants au sol avant de reprendre ses esprits (grande frayeur !). Après l’arrivée des secours, les concurrents sont repartis en direction de Gien où ils étaient attendus par notre service accueil et petits fours.

17 participants dont 3 ARG – 15 brevets délivrés

1er 1000 – Daniel Charenton et Cyrille Chevallier

1er Aigle d’Or – Dominique Binois, Marcel Lecoeur, Laurent Santos et Philippe Franchet

2èmeAigle d’Or – Marc Julié et Jean-Michel Vincelot

 

[nggallery id=27]

Le dernier Brevet Audax des Graves ?

jeudi, 3, octobre 2013

Les Giennois présents pour ce dernier Brevet Audax organisé par l’AS des Graves de Vichy: souhaitons que ce ne soit qu’un au revoir!