Historique du mouvement de l’Audax

 Partir ensemble, revenir ensemble (Henri Desgrange)

La formule Audax se définit comme une épreuve de régularité et d’endurance, à allure imposée conduite et contrôlée par des responsables expérimentés qui sont chargés de respecter ou de faire respecter cette allure.

Celle-ci, entre deux contrôles, est de:
– 20, 22,5 ou 25 km/h selon le profil du parcours (moyenne annoncée à l’avance) pour les cyclistes
– de 6 à 6,5 km/h pour les marcheurs
– d’un minimum de 1,714 km/h pour les nageurs
– de 7 km/h pour les rameurs
– d’environ 9 km/h pour les skieurs de fond.

Un peu d’histoire:

Le 12 juin 1897, douze cyclistes italiens tentaient à vélo le raid Rome-Naples, 230 km entre le lever et le coucher du soleil. Neuf réussirent et leur tentative fut qualifiée d’audacieuse, »Audax », traduction latine du qualificatif audacieux. Ceci donna lieu à de nombreuses sorties en groupe et à la naissance du cyclotourisme.

En 1904, Henri Desgrange, déjà père du Tour de France, séduit par cette formule et voulant relancer le grand tourisme sportif à bicyclette, importe ce type de randonnées en groupe en France et fonde les « Audax français ». Le 3 avril a lieu le premier brevet de 200 km cycliste, puis le 26 juin de la même année celui de 100 km marche. En 1913, le 27 juin verra la création des brevets nageurs sur la distance de 6 km.

En 1921, le 14 juillet, est créée l’Union des Audax Cyclistes Parisiens (U.A.C.P.) qui deviendra le ler janvier 1956 l’Union des Audax Français. Le 4 septembre, ce seront les brevets de rame sur la distance de 80 km. Les brevets de ski de fond ne verront le jour que le 23 février 1985 sur la distance de 35 km.

Les commentaires sont fermés