Brevet Audax Cyclo 100 km (Gien)

Le samedi 29 mars 2014, l’Audax Rando Gien organisait un Brevet Audax Cyclo de 100 km au départ du le hall de la piscine: drôle de lieux pour  parler vélo!  il y a effervescence dans le hall du centre aquatique de Gien .

Ce samedi, il est 12h00, l’Audax Rando Gien  accueille les  premiers  cyclos  motivés pour participer au brevet du  100km Audax.

Il fait beau: 15° C, les premières fleurs printanières embaumes les parterres, les cuissards sont courts, les maillots laissent apparaître une peau pâle . Un couple a déjà effectué 80km  à bicyclette en venant d’Orléans pour découvrir la formule Audax, un café , un sourire, quelques explications et on s’engage pour cette épreuve.

Les cyclos expérimentés, capitaines de route de l’Audax Rando Gien sont là, pimpants dans leur tuniques uniformes aux couleurs du club, il y a Alain le vice-président, barbu, qui nous a concocté un parcours  » aux petits oignons » il y  Francis, qui comparé  à un certain Pélissier en son temps, lui copie l’élégance,  dans le style  , l’efficacité dans le geste et la sagesse d’esprit.  Il y a Michel, lui aussi  barbu, mais encore plus!, on peut le comparer à Eugène Christophe:  il a deux enclumes à la place des jambes! On en reparlera!

Jean Charles, notre doyen est présent, la force tranquille, expérimenté, régulier; et puis Eric  surnommé Riton  le briseur de dérailleur.

Après les recommandations usuelles formulées par Alain, ce sont 29 cyclos groupés qui ‘sengagent sur un parcours magique, on passe une première fois  la Loire à Gien , on suit ses berges. Puis on  découvre  Le Berry, ses bocages, ses  haies taillées ,son bétail, quelques fermettes  et chateaux isolés sont notre horizon. Alain et Francis régulent le peloton, quelques attardés sont  vite récupérés par Michel, Eric et Jean-Charles. Le vent favorable  est notre alliée, Chatillon Sur Loire et le bassin des Mantelots sera notre première halte. Dominique notre marcheur, Eric notre président déclaré forfait  par la suite d’un stupide accident, sont là avec la camionnette, ils proposent flans, boissons, friandises, il fait chaud les cyclos  s’attardent…

Le peloton repart, cette fois-ci c’est sérieux on passe la Loire on emprunte le parcours de la Loire à vélo, pas de voitures, des piétons saluent la caravane et nous arrivons à Bonny Sur loire, une bonne côte nous accueille  et nous plongeons vers la Puisaye,  les champs de colza  sont fleuris avec plus de quinze jours d’avance, nous  aussi nous sommes en avance, toujours ce vent! . De petites routes peu fréquentées, ça monte, çà descend, ça tourne, découvrant çà et là des petits chefs d’œuvres méconnus du patrimoine médiéval . Alain et Francis font les serre-file , Michel appuit ur les pédales,  le  13 dents chauffe sous la pression de  »deux enclumes  » heureusement Zorro, euh non Alain est arrivé, sans se presser et  on calme tout se petit monde….. l’allure Audax vous connaissez non mais alors!

On arrive à Bléneau, deuxième et dernier ravitaillement…. avec un quart d’heure d’avance ….. sacré Michel! Sacré vent! Peut être  les deux! .La  chaleur aidant ,ce ravitaillement est plus que bienvenu on le dévalise, bananes chocolat, pain d’épice seront rapidement ingurgités,  après les estomacs, les bidons sont  eux aussi, remplis en prévision d’ une heure et demie d’effort.

Encore des châteaux, et nous arrivons à La Bussière, le tour du village par une route pittoresque, une vue imprenable sur le splendide château  » des pêcheurs », on est  » sur le cul » (c’est pour cela que les vélos ont des selles) par tant de splendeur puis on s’enfonce dans l’extrémité orientale de la profonde forêt  D’Orléans (la plus vaste forêt domaniale de France métropolitaine), on profite de ce soleil qui offre en cette période de l’année une chaleur particulière, ni chaude, ni froide, nous atteignons Gien par le nord  puis le peloton groupé traverse cette localité, nous sommes samedi, les badauds  nous applaudissent, nous sommes des stars! .

A quelques mètres de l’arrivée Riton  manipule son dérailleur, ce dernier rétorque:  » j’en connais un rayon »  et voilààà ! son Shimano Ultégra 10 vitesses qui flirte avec les rayons, c’est le printemps!  Son dérailleur n’a pas conclu , il a cédé, entrainant la chaine et la roue libre et le Riton a fini à pieds……avec son vélo à la main , c’est qui le plus fort?

Les 29 cyclos  ( aucun abandon) se retrouvent  autour d’un pot de l’amitié, les brevets sont délivrés , le couple venu d’Orléans à vélo s’attarde, et si on venait vous rejoindre sur Gien Vézelay Gien  le samedi 10 mai pour un brevet de 200 km?

Merci à Alain, Michel, Jean-Charles, Francis, Eric  (dit Riton)  et Dominique.

Eric Lecordier

Les commentaires sont fermés